Technicien Accordeur & Préparateur de Pianos - Alain Chauvel
CONSEILS POUR ACHETER UN PIANO D'OCCASION   


Un grand merci aux plus de 174.000 visiteurs de cette page et à leurs messages de remerciements pour l'aide apportée à l'achat d'un piano d'occasion. Ainsi qu'un grand merci aux professeurs de piano de mon entourage qui ont eu la gentillesse de m'aider dans la relecture de quelques chapitres. J'ai tout particulièrement apprécié leurs conseils, critiques, corrections et suggestions. Merci encore pour ce partenariat.

NOUVEAU SERVICE : ACHETEZ VOTRE PIANO D'OCCASION ENTRE PARTICULIERS EN  SÉCURISANT VOTRE ACHAT. 
(cliquez sur la rubrique : SERVICE ACHAT PIANO OCCASION) 


CHAPITRES : 

  • PIANO ACOUSTIQUE OU PIANO NUMÉRIQUE?

  • POURQUOI-PAS UNE RUBRIQUE SUR LES PIANOS NEUFS? 
 

  • ACHETER UN PIANO SUR LES CONSEILS D’UN PROFESSEUR, D’UN VENDEUR OU D’UN TECHNICIEN ACCORDEUR DE PIANO,


  • LA PRATIQUE ILLÉGALE DES COMMISSIONS VERSÉES A CERTAINS PROFESSEURS DE PIANO.
 
  • VOUS ETES TENTE PAR UN PIANO D'OCCASION.
 
  • CONSEIL DESTINE AUX PARENTS DÉSIREUX D'ACHETER UN PIANO D'OCCASION OU PAS CHER POUR LEUR ENFANT QUI DÉBUTE.
 
  • ACHETER CHEZ UN PROFESSIONNEL OU PAR L’INTERMÉDIAIRE D'UN TECHNICIEN.
 
  • ACHETER CHEZ UN PARTICULIER.
 
  • QUELQUES REFERENCES ET MARQUES DE PIANOS POUR FAIRE LE BON CHOIX (liste non exhaustive).
 
  • FACTURE DU PIANO AUJOURD'HUI : qui fabrique quoi et où?
 
  • ON VOUS DONNE UN PIANO...
 
  • CONCERNANT LE TRANSPORT.
 
  • DURÉE DE VIE D'UN PIANO.
 
  • EXEMPLE DE RÉPARATION.


PIANO ACOUSTIQUE OU PIANO NUMÉRIQUE?

Quel est le meilleur choix à faire entre entre piano acoustique (classique) et piano numérique?
J'en profite pour vous renvoyer vers l'excellent guide d'achat du piano de mon confrère Michel Reversé  'Voyage au coeur du piano' (voir en tout bas de page), dans lequel il traite (entre-autre) de façon précise et objective l'aspect piano acoustique et numérique.

Premièrement un piano numérique n'est pas un piano (étymologiquement et instrumentalement parlant), c'est un clavier numérique.
J'ai personnellement toujours eu des claviers numériques (en plus de mon piano acoustique) car d'une part, j'ai souvent habité en appartement et pour une question de confort je pouvais jouer du piano avec mon casque audio quelque soit l'heure du jour ou de la nuit. D'autre part, l'aspect multi sonorités du clavier numérique, les rythmes, et enregistrements sont très ludiques et confortables. Ils peuvent motiver et stimuler le jeune apprenti à passer plus de temps sur son piano.

Maintenant, un clavier numérique, n'a ni le toucher ni la sonorité d'un vrai piano acoustique, malgré tous les artifices argumentaires et marketing que les fabricants veulent bien nous faire croire. Avez-vous déjà vu un concertiste donner un concert sur un piano numérique?... Il y a là sans doute de très bonnes raisons.

Un professeur de piano se rendra compte tout de suite si un enfant apprend sur un clavier numérique, car il manquera de palette sonore, c'est à dire de capacité à jouer différentes nuances et sera même dans l'impossibilité d'établir des plans sonores dans son jeu (ce qui fait tout le charme du piano de pouvoir exprimer les nuances entre les pianissimo et les fortissimo). 
En fait, l'inconvénient majeur d'un clavier numérique en substitut d'un piano acoustique vient du fait d'un différentiel important et inégal entre la force du jeu et la restitution sonore. 
Exemple : un enfant qui apprend sur un clavier numérique peut prendre l'habitude de taper fort sur les touches et quand il se retrouve à jouer sur un piano acoustique, il n'a pas l'habitude de mesurer son jeu (aux niveaux gestuel et de l'écoute, les deux étant intimement liés).
C'est une des raisons pour laquelle on vous imposera un piano acoustique si votre enfant débute dans une majorité d'écoles de musique et de conservatoires.

On pourrait ainsi comparer la différence de développement de force dans les doigts et de dextérité entre une dactylographe qui apprendrait à taper sur une machine à écrire mécanique et sur un clavier d'ordinateur à touches en plastique. Si vous en avez la possibilité, faites-en l'expérience par vous-même et vous comprendrez mieux ma comparaison entre le toucher d'un vrai piano acoustique et de celui d'un clavier numérique. 
Si vous trouvez une de ces machines à écrire mécanique, essayez de taper à toute vitesse avec vos dix doigts sans regarder le clavier... Quand on a toujours utilisé un clavier léger d'ordinateur, la différence est impressionnante (attention à la casse des ongles).
C'est une bonne analogie pour comparer les touchers des pianos acoustiques et des claviers numériques.

Maintenant, pour les tout premiers mois d'apprentissage, je conseille quand même à certains parents un bon clavier numérique (Yamaha Clavinova par exemple, Kawai, Korg, Roland, etc) plutôt que le vieux piano de famille qui date le plus souvent de la fin du 19 ème ou du début du 20 ème siècle (toucher obsolète et dont le dernier accord remonte à 10 ans ou bien plus...).

Attention également au prix, les bons pianos numériques (même en occasion) sont au même prix que les bons pianos acoustiques. La pérennité de l'électronique reste aléatoire et au delà de quelques années les modèles passent en mode 'vintage', les fabricants eux-mêmes vous orientent chez des spécialistes locaux pour le service après-vente... et là, attention aux coûts des réparations  (et si les pièces sont encore disponibles...). 

Il faut également préciser que très peu de techniciens pianos sont formés à l'entretien et la réparation des pianos acoustiques avec système silencieux (je parle pour la partie électronique du système). Par expérience, ce sont les techniciens Yamaha et ceux de leur réseau de revendeurs qui sont les mieux formés (pour ceux qui suivent une formation spécifique chez Yamaha dans le cadre de ces derniers).

Un dernier point et pas le moindre, tout ceux qui commencent le piano sur un clavier numérique et qui ensuite persévèrent dans leur apprentissage, finissent toujours par passer au vrai piano acoustique. Vous comprendrez ainsi que je ne suis pas contre les claviers numériques, que je leur trouve des avantages mais qu'il est quand même préférable d'apprendre à jouer sur un vrai piano acoustique. 

Mes véritables concurrents ne sont ni les claviers numériques, ni mes confrères techniciens accordeurs de pianos mais les ordinateurs, la télévision, Internet, les consoles de jeux et la téléphonie... 
26 millions de Français consultent Facebook au moins 10 minutes par jour (source journal télévisé de France 2 du 19 août 2013). Pour ma part, je préférerais bien sûr qu'ils puissent s'épanouir à jouer du piano pendant ce temps là.

En résumé :

Si vous avez des problèmes de voisinage à cause du bruit (nombreux syndic de propriété interdisent les instruments de musique), le clavier numérique est une solution de dépannage extrêmement provisoire pour débuter l'apprentissage. Ensuite, passez rapidement à un piano hybride (acoustique équipé d'un système silencieux à condition qu'il soit monté d'origine). 
Attention également au terme 'Silent' (silencieux), car si effectivement le son du piano passe alors par le casque audio, le bruit de la mécanique (fonctionnement des touches) peu s'avérer devenir gênant voir très énervant pour une autre personne qui dans la pièce regarderait la télévision par exemple. Faites le test vous-même chez un marchand pour bien vous rendre compte.

Si vous n'avez pas de problème de voisinage avec le bruit, passez au piano acoustique (non hybride) et conservez votre clavier numérique pour pouvoir jouer le soir et partir en vacances avec.

Et si vous pensez que le clavier numérique a comme principal avantage de ne pas avoir à être accordé, sachez que pour quelqu'un qui a l'oreille fine, ces claviers ne sont électroniquement pas si bien accordés que ça et trichent pour donner l'illusion de 'bien sonner'. Les sons de piano proviennent d'échantillonnage numériques de grands pianos de concert et on est loin du son que vous aurez avec votre piano droit (dans + de 95% des cas). Le ressenti physique que vous aurez avec un réel piano acoustique est naturel et important pour la formation de l’oreille et du cerveau d'un débutant. Un clavier numérique retransmet des sons échantillonnés via des hauts parleurs, c'est comme écouter du piano au son trafiqué sur une chaîne HiFi, en clair c'est du son de piano en boite de conserve. Alors, à bon entendeur... 
Si votre enfant débute sur un vrai piano (acoustique) et joue ensuite ou en parallèle sur un clavier numérique, là ça me pose moins de problème. Lui et vous-même vous rendrez alors compte de l'énorme différence qu'il y a entre les deux pianos. Et vous constaterez rapidement vers quel piano il se tourne spontanément pour jouer (à condition qu'il soit bien accordé bien sûr).


Trois éléments sont essentiels et incontournables dans l'apprentissage du piano : 

1 - Avoir un bon professeur avec qui le 'feeling' passe bien, vous pourrez ainsi apprendre l'instrument et progresser avec plaisir dès vos premiers morceaux.

2 - Un bon piano bien réglé mécaniquement, bien harmonisé, bien accordé afin de prendre beaucoup de plaisir au toucher (vélocité, sensibilité, précision) et avec la sonorité (timbre et justesse). 
Un piano bien réglé mécaniquement et bien accordé apporte plus de confort et vous permet également des progrès plus rapide dans l'apprentissage (et même après). 
Il va sans dire qu'il faut absolument un bon piano dès le début de l'apprentissage (comment avez-vous appris à faire du vélo ou à conduire une voiture? ... avec des simulateurs ? ...)

3 - Travailler avec régularité et rigueur (entre 15 et 30 minutes par jour au minimum). Il sera beaucoup plus profitable de travailler 15 minutes chaque jour plutôt que 4 heures d’affilées le dimanche (c'est également valable pour tout). Et oui, on n'a rien sans rien.

Et pour ceux qui me racontent qu'ils n'ont pas le temps et que les programmes scolaires sont déjà trop surchargés pour nos chers chérubins, qu'ils passent alors autant de temps à jouer du piano qu'ils en passent devant leur télévision, ordinateur, consoles de jeux ou téléphone portable...
On en reparlera après donc... 

Il semble désormais prouvé que l'apprentissage du piano rend plus intelligent (voir la rubrique 'Les Bienfaits du piano'), passer tout son temps sur l'ordinateur ou à twitter ou facebooker, là, ça reste à prouver... (pour l'aspect épanouissement et intelligence). Regardez le résumé du film 'L'instinct de la musique' ci-dessous pour vous en convaincre (ça dure 6mn) :
 

POURQUOI PAS UNE RUBRIQUE SUR LES PIANOS NEUFS?

Je n'ai pas encore souhaité créer une rubrique sur les pianos neufs car pour une question de budget, plus de 80% des acheteurs investissent moins de 5.000€ dans leur premier piano. J'ai donc souhaité m'adresser dans un premier temps aux personnes qui représentent la grande majorité des acheteurs de pianos et qui pour la plupart, sont novices dans le domaine. A savoir que les conseils que je donne ci-après sur les pianos d'occasion sont également valables pour les pianos neufs.

L'un des conseils les plus importants que je puisse vous donner dans le choix et l'achat d'un piano, c'est d'abord d'éviter tout instrument qui est fabriqué à 'bas coûts'!
Comme je l'explique dans la rubrique 'Le Guide' il y a entre 16 et 20 tonnes de tension exercée par les 220 cordes sur l'ensemble de la structure du piano. Si les matériaux utilisés pour la construction du piano ne sont pas de qualité, nombreuses pièces vont commencer à bouger, devenir instables et la tenue d'accord sera mauvaise (exemples ci-dessous avec le barrage du piano qui consolide l'ensemble de la structure du meuble). 

Commencez par regarder derrière les pianos pour vous rendre compte : 


Piano Coréen fabriqué en Indonésie : remarquez l'absence de barrage
 


Piano Allemand fabriqué en Allemagne (Schimmel) : remarquez le barrage constitué de 4 barres.
 
 


Autre piano Allemand fabriqué en Allemagne (Grotrian Steinweg) : remarquez le magnifique barrage en croix


Autre point et non le moindre au sujet des pianos à bas coûts : ces nouveaux pianos sont le plus souvent 'petits'. C'est souvent le critère de choix principal pour les clients (même avant le prix).
Les fabricants l'ont bien compris et reconnaissent que les clients qui ne regardent pas ou ne connaissent pas la qualité, ont comme critère de choix principal : 'la taille du piano'.
Un piano de petite taille est aussi recherché quand on a pas beaucoup de place et quand on ne recherche pas un volume sonore important. Il faut donc vraiment tester les pianos en jouant 'fortissimo' pour se rendre compte. Attention cependant aux différences importantes de rendu sonore en raison de l'acoustique de chaque salle, en effet, la salle d'exposition de votre vendeur est certainement plus grande que votre séjour.
 
Par exemple, plus un piano droit est haut (et grand par conséquent), plus il aura d'influence sur la qualité sonore. La plus grande longueur des cordes, particulièrement dans les basses apportera une plus grande résonance et pour les medium et aigus une plus grande richesse harmonique, ce qui est le plus agréable à écouter pour l'auditeur et le pianiste.
 
En toute logique, plus un piano sera petit, plus il sera pauvre en sonorité, avec des basses sans ampleur et des bas médium criards (en particulier au croisement des cordes basses filées et des premières cordes acier).
Les personnes qui achètent ces pianos sont souvent plus intéressées dans le style et le 'look' du meuble que dans la qualité de l'instrument à l'intérieur de celui-ci.
Bon, il en faut bien pour tout le monde et je n'ai pas de jugements à porter là-dessus.
 
Malheureusement, il n'y a plus que trois pays où la facture de piano est de qualité : l'Allemagne (de l'Ouest), la République Tchèque et le Japon.
Dans ces pays la fabrication manuelle et artisanale est élevée au stade de l'art. Un profond respect pour ceux qui choisissent 'la qualité' pour unique leitmotiv est reconnu unanimement. Par exemple en République Tchèque, sont fabriqués depuis plus de 300 ans des instruments de très belle qualité. les instruments Petrof étaient construits 100% en République Tchèque, et avec 100% de matériaux européen, en particulier leurs magnifiques tables d'harmonies, vendues à tellement de grands facteurs.
 
Un bon piano est avant tout fabriqué avec une table d'harmonie en bois d'Epicéa, un barrage conséquent, des feutres de marteaux en laine de qualité (pas par des moutons bourrés aux antibiotiques).
Le bois massif d'Epicéa est le meilleur et le plus rapide pour transmettre les vibrations. Ce n'est pas un hasard si le très célèbre luthier 'Stradivarius' l'utilisait déjà pour la construction de ses violons. Le top du top en table d'harmonie est l'Epicéa du Val de Fiemme, que l'on trouve en Italie au nord de Venise).

Gravure de traçabilité sur table d'harmonie en Epicéa (Piano droit Pleyel P130)  




 
Table d'harmonie en Epicéa du Val de Fiemme (piano à queue Manufacture Blüthner).  

Pour le meilleur rendu sonore la hauteur minimale du piano est de 120cm, l'idéal étant 130cm.  A cette hauteur de piano on rivalise largement avec les petits pianos à queue et l'équilibre sonore est souvent meilleur qu'avec les crapauds ou 1/4 de queue à bas prix (mêmes neufs)... 
Un chiffre à retenir : il sera difficile de trouver un piano neuf de qualité dans un budget inférieur à 5.000 euros. La fourchette moyenne pour un piano droit neuf de qualité se situe entre 7.000 et 15.000 euros. Pour un piano à queue neuf, c'est à partir de 20.000 à 25.000 euros. 
Alors, pourquoi ne pas envisager l'achat d'un piano d'occasion de bonne facture à environ 50% du prix du neuf?
C'est un des meilleurs conseils que je puisse vous donner si vous n'avez pas le budget pour acheter un piano neuf. En plus, vous pourrez toujours le revendre quasiment le même prix que vous l'avez acheté (même 5 ou 10 ans après).
 
Alors qu'en achetant un piano neuf 'à bas prix' vous perdrez au moins 50% de sa valeur dès la première année.
Ne vous précipitez jamais à acheter un piano neuf à bas prix si vous manquez de budget, attendez encore un peu, économisez et au moment venu, investissez votre argent dans un piano de qualité qui durera. 

Internet, par le biais des sites de ventes aux enchères comme : 'Ebay' ou 'Le Bon Coin' peut vous permettre une première approche intéressante. Cependant, essayez toujours de venir avec votre Technicien accordeur de pianos pour diagnostiquer et jouer le piano de votre choix. Il faut également savoir distinguer les vrais particuliers et les vrais faux professionnels qui utilisent la toile comme support de vente.
 
A ce jour, les pianos neufs d'un prix inférieur à 4.000 / 5.000 euros ne sont malheureusement pas vraiment pourvus de matériaux de grande qualité et leur assemblage dans des pays à bas prix (low cost) ne leur donneront qu'une durée de vie entre 5 et 15/20 ans (et encore)... Il en va de même pour les pianos de marques Japonaises ou Allemande qui font fabriquer ou assembler leurs pianos bas de gamme en Chine, à Taiwan ou en Indonésie. 

Evitez de préférence les pianos du genre :

'Selected by UN NOM ALLEMAND' ou 'Designed by UN NOM ALLEMAND' ou 'MARQUE ALLEMANDE by MARQUE ALLEMANDE' et le blabla genre 'Identité sonore européenne', 'Un son quasiment germanique', 'Nombreuses pièces Allemandes'. 

J'accorde des dizaines de pianos de ce type par an et je peux vous assurer que déjà 3 à 4 ans après l'achat c'est du sport à accorder. Et pour la tenue d'accord, là, c'est une toute autre affaire... J'en arrive malheureusement à devoir refuser d'accorder certains modèles tellement ils ne sont pas bien accordables. Leur tenue d'accord est particulièrement éphémère. 

Un piano neuf 'à bas prix' (entre 2.000 et 3.000 euros) aura besoin de 3 ou 4 accords les premières années pour être au minium correct en sonorité (et encore). Ces pianos vont vous coûter plus cher en entretien que d'attendre pour investir dans un piano de qualité. Le pire sera votre frustration au jeu de tels pianos et le grand frein que vous allez infliger à votre progression dans l'apprentissage...  

Pour preuve, j'ai enregistré plusieurs pianos NEUFS justes livrés en magasin. Un enregistrement avant et un enregistrement après préaccord, c'est édifiant!

Ils sont à peine accordables, c'est pourquoi je dois les préaccorder plusieurs fois pour commencer à essayer de les stabiliser. Je me souviens avoir effectué un stage dans une manufacture de pianos, au cours du process de fabrication il y avait environ une vingtaine d'accords sur chaque piano avant le départ de l'usine.

Alors, si des pianos 'bas prix' ne sont préparés qu'avec 3 ou 4 accords en usine, à votre avis, qui va devoir faire le travail pour que le piano tienne l'accord et qui va payer la note au bout du compte?

En fait, je dois faire le travail qui n'a pas été suffisamment réalisé en usine pour stabiliser l'accord. C'est ça l'optimisation des coûts pour les fabricants... Et pas une marque pour sauver l'autre...
Prenez le temps d'écouter les deux exemples ci-dessous (il est conseillé d'utiliser un casque audio de qualité pour l'écoute car les HP des pc ne sont pas toujours très bons).
 
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.

Piano neuf juste arrivé en magasin pour la vente.
Son du piano dans l'état!!!

  
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.

Piano neuf juste livré en magasin pour vente
Enregistrement du piano APRES 1 PREACCORD
 


Alors continuez à surfer sur Internet, soyez super content de votre achat de piano neuf qui est le moins cher que vous avez pu trouver en France ou dans toute l'Europe et préparez-vous à découvrir l'arbre qui se cache derrière la forêt. Au moins, après avoir lu mon site Internet vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas! 
 
Par conséquent, je ne vois pas vraiment l'utilité de faire une rubrique complète sur les pianos neufs car en fonction des éléments que je vous donne, il ne vous reste plus qu'à vous déplacer pour essayer et comparer les pianos. Les magasins ne manquent pas, reste à trouver l'interlocuteur de confiance qui prendra le temps de vous écouter et de bien vous conseiller pour faire le meilleur investissement possible.

Si vous suivez bien ma logique, un piano ça se teste et ça s'écoute individuellement, alors, attention à l'achat sur Internet. On croit faire des économies, mais le plus souvent on se fait avoir (pianos avec des défauts invisibles pour le novice, fin de stocks qui dorment dans des dépôts depuis des mois ou des années, etc.)
 
Et puis, acheter un piano d'occasion c'est écologique pour la planète  Avec une durée de vie qui approche les 100 ans, recycler un bon piano d'occasion a un sens écologique certainement plus logique que de payer un piano neuf à 'bas coûts' réalisé avec de pauvres matériaux bas de gamme.


ACHETER UN PIANO SUR LES CONSEILS D’UN PROFESSEUR, D’UN VENDEUR OU D’UN TECHNICIEN ACCORDEUR DE PIANO,
 
Je souhaite avant tout remercier les professeurs de piano pour leur conseils et qui ont lu et relu ce texte pour y apporter les modifications de leur choix.

Le plus souvent, les parents souhaitant acheter un piano pour leur enfant ou pour eux-mêmes, demandent en premier lieu des conseils à leur ou futur professeur de piano. Dans d’autres cas, les personnes vont faire la démarche d’aller avec leurs enfants dans des magasins pour prendre conseils, écouter et tester des pianos.
 
Voici quelques points importants à connaître et à souligner :
 
- Sachez que les pianistes et par conséquent les professeurs de pianos ne reçoivent malheureusement aucune formation en facture de piano. C’est dommage mais c’est ainsi. Le pianiste est le musicien qui connaît le moins bien son instrument. Même si ça peu vous paraître incroyable c’est pourtant la réalité. Et ce n’est pas leur jeter la pierre de ma part car ce n’est pas de leur faute.

Par conséquent, les professeurs de piano ne sont par forcément le détour obligé pour donner les meilleurs conseils en marque et type de piano.  Sans parler de certains professeurs (je dis bien certains) qui touchent des commissions sur les ventes par l’intermédiaire de magasins et qui peuvent faire vendre n'importe quoi pour toucher quelques centaines d’euros par piano vendu.

Même si les professeurs ne sont pas en mesure de diagnostiquer un piano comme un technicien est en mesure de le faire et d'en assurer la responsabilité et la garantie professionnelle, ceux que je connais, donnent de bons conseils suivant leurs goûts et expériences personnelles. Il m’arrive même de donner de petites formations à l’initiative de professeurs ou de pianistes pour leur faire découvrir comment choisir un piano pour leurs élèves. Pour la plupart, ils sont intéressés et se rendent compte rapidement de la complexité du piano, de l’importance de sa préparation, de son entretien et de l’intérêt d’un bon partenariat avec un technicien. Le partenariat entre le professeur de piano et le technicien accordeur de piano est complémentaire et sans antagonisme.

 
Si votre enfant change de professeur de piano au cours de son apprentissage (déménagement, départ du prof, etc), un autre professeur aura très certainement un avis différent sur la marque ou le modèle de piano que vous avez acheté. C’est une question de goût, mais vous ne changerez quand même pas de piano à chaque fois. 
Et pour un technicien, la qualité et le suivi de l’entretien apporté au piano aura souvent plus d’importance que la marque du piano en elle-même.
 
Posons-nous les bonnes questions : le jour où votre enfant apprendra à conduire, demanderez-vous conseils au moniteur d'auto école (professeur) ou plutôt à votre mécanicien (technicien) pour acheter une voiture d'occasion? 
L’analogie avec le piano est intéressante et oblige à réfléchir. 
Ce qui ne remet absolument pas en cause les connaissances et compétences de chacun.

La dernière fois que j’ai changé de voiture dans une nouvelle marque, j’ai contacté le chef d’atelier de la concession et je me suis déplacé pour lui demander des conseils sur la qualité des modèles et en particulier sur leur pérennité. J'en ai profité pour demander également des conseils aux mécaniciens qui étaient les mains dans le moteur. 
Je ne souhaitais pas poser mes questions au directeur des ventes. Je n’ai rien contre les vendeurs mais préfère m’adresser à ceux qui mettent vraiment les mains dans le moteur.
 
J’entends parfois des pianistes ou professeurs de piano encenser ou dénigrer telle ou telle marque ou modèle de piano… Je ne sais toujours pas sur quels critères techniques ils peuvent se baser.
Ont-ils testé par eux-mêmes les pianos, les instruments étaient-ils suffisamment préparés, accordés ? Et oui, même un piano Coréen d'une vingtaine d'année à tendance brillante en sonorité, peut devenir un bon piano après une bonne harmonisation et réglage de son clavier et mécanique.
Et même si un jour un professeur vous conseille un piano avec assurance, cela ne prouve en rien que ce piano soit bon s’il n’a pas été essayé et vérifié par un professionnel technicien. 
Imaginons que les techniciens accordeurs viendraient de leur côté à porter un jugement sur la pédagogie de l’un ou l’autre professeur… Je pense que ça ne leur feraient pas vraiment plaisir aux professeurs. Et pourtant c’est ce qui arrive dans l’autre sens en prenant position pour telle ou telle marque ou modèle de piano. Alors un bon conseil : chacun son métier. Ce qui n’empêche absolument pas de travailler ensemble en bonne intelligence et main dans la main.
 
 
Acheter un piano dans un magasin spécialisé vous emmène à rencontrer trois types de vendeurs :
 
1) Le cravateu en chemise blanche impeccable, sourire colgate, qui est là pour faire du chiffre et vous proposer des remises exceptionnelles. Avec un peu de chance il saura vous jouer un ou deux morceaux de piano (toujours les mêmes) pour vous épater et vous baratiner sur tel ou tel aspect technique du piano… passez votre chemin…
Vous aurez affaire le plus souvent à un bon vendeur de crédit plus que de piano…
 
2) Le vendeur sérieux qui joue du piano et à une connaissance minimum en facture instrumentale tout en n'étant pas technicien accordeur. Il saura vous conseiller en fonction des marques et modèles qu’il distribue. Les meilleurs sont ceux qui ne dénigrent pas leurs concurrents ou les autres marques.
 
3) Le vendeur qui est également technicien accordeur de piano. Il a une bonne expérience des pianos qu’il vend et sera normalement bon conseiller en fonction de vos besoins et de votre budget. Ensuite, il aura probablement à charge de suivre et d’entretenir votre piano. Alors, pensez-vous qu’il vous conseillera des pianos sur lesquels il serait susceptible d’avoir des problèmes ensuite? 
Renseignez-vous si possible à l’avance sur la réputation du vendeur. Vous vous renseignez bien sur la réputation du professeur avant de lui confier l'éducation de votre enfant, non?...
Et oui, il y de bons et de moins bons professeurs de pianos comme il y a également de bons et de moins bons techniciens accordeurs et vendeurs de pianos…

Cependant, pour vous assurez que le piano que vous allez acheter d'occasion ne soit pas reconditionné ou que le piano neuf de marque Allemande qu’on vous propose ne soit pas fabriqué en Chine a bas coûts, aucun professeur de piano ne sera en mesure de pouvoir le diagnostiquer et d'engager sa responsabilité à votre égard. L’avis d’un technicien accordeur en partenariat avec un professeur sera plus sécuritaire pour votre achat et investissement. 
 
Vous allez investir pour l'éducation de votre enfant, c'est important.
Sachez identifier où sont les compétences pour chaque métier et demandez plusieurs avis pour faire votre propre synthèse.
Un piano ne s’achète pas que sur des conseils, il est nécessaire de se sentir à l’aise avec lui, de le jouer et d’être bien avec son toucher et sa sonorité. A l’évidence si le piano est bien préparé par un technicien en amont, tout ira bien. Alors, allez à la rencontre de votre futur piano et faites également confiance à votre instinct.
 

 
LA PRATIQUE ILLÉGALE DES COMMISSIONS VERSÉES A CERTAINS PROFESSEURS DE PIANO. 

Cette pratique illégale et scandaleuse est malheureusement très courante et aussi assez ancienne puisque Ignace Pleyel lui même s'en plaignait déjà (article de la gazette musicale de l'époque). 
 
Il est tout à fait normal qu'un néophyte demande conseil à son professeur lors de l'acquisition d'un piano, mais malheureusement certains d'entre eux profitent de cette situation privilégiée et négocient très cher ce service dont le néophyte en question fait les frais à son insu. 

Le montant de cette commission est en effet très élevé, d'un minimum de 10% du prix de vente, compte tenu du montant de l'investissement, il apparaît que ce "conseil" du professeur coûte fort cher, dans le mesure où les prix de vente sont toujours majorés en fonction de cette commission, et donc que celle-ci est à la charge de l'acquéreur indirectement.
  
Certains marchands poussent le vice encore plus loin, en faisant croire au client que cette commission lui est consentie sous forme de remise sur le prix de vente, mais bien souvent il s'agit d'un piège puisqu'il reste encore 10% "sous la table" pour le professeur, le prix ayant été suffisamment gonflé au préalable... 

Cette pratique est sévèrement punie par la loi et se nomme "trafic d'influence" , les informations télévisées nous ont souvent révélé ces "affaires" où des hommes politiques au pouvoir décisionnel important sont impliqués, ces derniers ayant touché des commissions "occultes" de plusieurs millions d'Euros à l'insu des pouvoirs publics...mais selon le vieux proverbe: "Qui vole un œuf vole un bœuf", la commission des professeurs de pianos relève du même délit. 

Il suffirait de peu pour que cette pratique soit légale, à savoir que le consommateur soit informé du procédé ainsi que du surcoût occasionné, au même titre qu'une agence immobilière par exemple. En effet, le fait que ces commissions soient cachées fausse totalement le libre jeu de la concurrence, un professeur de piano peut ainsi "faire vendre" n'importe quoi, pour peu que sa commission soit conséquente, et les rares commerçants qui ne pratiquent pas cette forme de corruption sont injustement pénalisés

Comme vous l'aurez sans doute compris, les professeurs qui conseillent mes services pour mon professionnalisme, le font d'une façon totalement désintéressée puisque je m’oppose rigoureusement à cette pratique. Il est d'autant plus simple pour moi de vous sensibiliser à ce problème puisque je ne vends pas de piano... 

Par contre, et il est important de souligner qu'une grande majorité de professeurs de piano donnent de très bon conseils, prennent du temps et se déplacent même avec leurs élèves pour aller choisir un piano chez un professionnel. Il est alors tout à fait normal que ce service soit rétribué par le vendeur de piano.   


VOUS ETES TENTE PAR UN PIANO D'OCCASION :
 
Dans le cas d’un projet d’achat d’un piano d’occasion, posez-vous les mêmes questions que si vous achetiez un véhicule auto d’occasion. Un piano n’a pas de compteur kilométrique, n’a pas réellement d’argus. Il dispose très rarement d’un carnet d’entretien dûment complété et vous ne bénéficiez d’aucune garantie dans ces conditions. Achèteriez-vous un véhicule d'occasion s’il ne passait pas le contrôle technique ? 
  
CONSEIL DESTINE AUX PARENTS DESIREUX D'ACHETER UN PIANO D'OCCASION OU PAS CHER POUR LEUR ENFANT QUI DEBUTE :
 
Tout piano en mauvais état ou trop vieux est un mauvais outil qui n'apportera que des entraves à l'apprentissage du piano.
 

Vous aurez 99% de chance de démotiver votre enfant du piano! 
Et le plus souvent, c'est vous, parents, qui serez les plus déçus.
Le meuble et l'ébénisterie n'ont pas d'influence sur la sonorité et le toucher du piano.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser au premier abord, un pianiste débutant ''fabrique'' lui aussi sa propre sonorité : une note d'un même piano jouée par deux personnes différentes ne produira pas le même son. C'est d'ailleurs tout l'intérêt de l'interprétation de la musique !
Ce phénomène se produit même au niveau des classes d'enfants : on y constate de grandes différences d'approche du clavier d'un enfant à l'autre, ce, de façon totalement spontanée. 

Citation :''On ne joue pas du piano avec deux mains : on joue du piano avec dix doigts. Chaque doigt doit être une voix qui chante'' 
Samson François (pianiste Français du XXème siècle)
 

Un peu de bon sens :

Si votre enfant souhaite se mettre au tennis, allez-vous lui acheter une raquette en bois de 1920 avec un cordage en boyau? Pensez-vous qu'il va pouvoir apprendre correctement et faire des progrès suffisants pour se motiver, continuer et se perfectionner?
Essayez donc de faire apprendre à vos enfants la peinture avec des pinceaux usés, de couper du tissu sans ciseaux affûtés, de conduire une voiture avec l'embrayage qui patine, de faire du vélo avec des roues voilées, de skier avec des skis rayés, de surfer sur Internet avec un modème bas débit.... difficile, non?
 
Pardonnez le style et les formules volontairement provocatrices, mais en tant que professionnel et consommateur, il me semble très important de vous sensibiliser et de vous informer. C'est avant tout votre argent que vous allez investir dans l'éducation de vos enfants...

Si un néophyte peut apprécier des différences de sonorité entre deux chaînes HiFi, il peut parfaitement en faire de même pour un piano. Essayez le piano et faites confiance à votre oreille, même si vous êtes débutant. 

L'achat d'un piano d'occasion reste toujours tentant, surtout quand on compare les prix de certaines petites annonces à ceux d'un piano neuf même vendu avec une forte remise. 

Outre les recommandations de base (voir l'article "On vous donne un piano" ci-dessous), comme il s'agit dans ce cas d'investir de l'argent dans un instrument, je vous conseille de vous méfier encore plus et calculez bien !  


ACHETER CHEZ UN PROFESSIONNEL OU PAR L'INTERMEDIAIRE D'UN TECHNICIEN PIANO  :
 
  • Reste normalement un gage de qualité et vous avez une garantie.
 
  • Le transport n'est pas à votre charge si vous achetez dans un magasin (dans la majorité des cas).
 
  • Les prix sont plus élevés car le magasin a une marge (frais de transport déduits).
 
  • L'état du piano n'est malheureusement pas forcément au mieux car bon nombre de magasins ont fait l'impasse sur un atelier avec un service technique compétent mais le minimum syndical sera fait et généralement seuls les pianos en bon état sont proposés à la vente (mais il peut toujours y avoir des surprises).
 
  • La vente de piano est une industrie qui n'est pas vraiment régulée, elle est sans guides et sans codes de pratiques.Les voitures bénéficient du contrôle technique, les restaurants sont contrôlés par les services d'hygiène et par la traçabilité des denrées mais les vendeurs de pianos ont juste besoin d'un magasin plein de pianos où personne ne viendra contrôler la qualité du stock.
 
  • Il n'existe pas de définition légale pour ce qui est 'un excellent piano' pas plus que pour 'un piano restauré'. Ce qui veut dire qu'il y a des vendeurs qui proposent à la vente des pianos de pauvre qualité en sachant que des clients n'auront pas suffisamment d'expertise pour vérifier la qualité du piano. Il y donc un véritable danger de faire un mauvais choix et par conséquent un très mauvais investissement tout en ayant pratiquement aucune chance de compensation en cas de problème.
 
  • Un des meilleurs conseils que je puisse vous donner c'est d'avoir une bonne communication avec le vendeur (téléphone ou email). Si le vendeur est en plus technicien accordeur de piano c'est encore mieux. Rien ne remplace le contact humain direct chez le vendeur. Vous vous rendrez compte assez rapidement si c'est un passionné ou pas...Demandez-lui de vous jouer quelques morceaux de musique sur le piano qui vous plait. J'ai remarqué que les vendeurs qui jouent du piano ou qui ont au moins une bonne culture pianistique et musicale traitent les clients avec plus de respect et d'honnêteté. Si un vendeur ne joue pas de piano vous pouvez vous poser la question sur la précision de ses recommandations à votre égard.
 
  • Vous aurez également plus de chance d'avoir un meilleur niveau de service en visitant un petit magasin indépendant plutôt qu'un grand magasin ou une enseigne franchisée. Le vendeur d'un petit magasin indépendant n'a pas de contrats avec les manufactures ou les distributeurs (il est le plus souvent technicien accordeur également). Il peut donc stocker ce qu'il aime, basé sur la qualité et non le prix.     Il n'a pas d'objectifs de ventes et pas d'autres obligations que de payer son loyer et ses charges chaque mois. Sa pression est donc réduite au minimum, il est souverain dans ses choix et présente le luxe de n'avoir en stock que le type de pianos de qualité pour lequel les clients seront contents. Il est souvent le seul à être en mesure de proposer un service après vente de qualité. Maintenant, il existe encore des maisons sérieuses qui pourront vous apporter les conseils adéquats ainsi qu'un excellent service. Vous trouverez quelques liens pour ces magasins sérieux dans ma rubrique 'Liens Internet, Livres, DVD' (liste non exhaustive).



          ACHETER CHEZ UN PARTICULIER :
  
    • Les prix sont vraiment plus bas, cependant, il faut compter entre 300 et 500 € de transport en plus et au minimum 200 € à 500€ de frais de remise en état (réglage, petites réparations, accord). Il est à noter que dans plus de 50% des transactions entre particuliers, les pianos nécessitent une à deux remises au diapason suivi d'un accord de stabilisation au diapason orchestre ; La 440Hz.
 
    • Une reprise des réglages de la mécanique et du clavier est conseillée (environ 4h de MO)  avec un ponçage des marteaux et reprise d'harmonisation (environ 5h à 8h de MO) afin de repartir avec un piano en parfait état de jeu et de sonorité. Bien sûr, ces conseils sont uniquement à titre indicatif et n'ont dans aucun cas un caractère d'obligation. Mais, si franchement vous souhaitez un piano vraiment au top de ses possibilités, il est vraiment préférable de le faire régler, accorder et harmoniser pour maximiser votre progression dans le jeu et l’apprentissage de l’instrument.
 
    • C'est toute la différence entre acheter un piano d'occasion entre particuliers et acheter chez un professionnel avec une garantie. Lorsqu'un professionnel vend un piano d'occasion, il a effectué au préalable ces travaux de maintenance nécessaires au bon fonctionnement du piano. C'est une question de déontologie professionnelle (je veux parler des professionnels sérieux qui n’ont pas fait l’impasse sur un service technique de qualité en atelier). C'est une des raisons pour laquelle le prix des pianos est plus élevé chez un professionnel qu'entre particuliers.
 
    • Appelez toujours votre technicien accordeur avant de vous décider. Demandez lui au besoin de faire une expertise (rapport écrit et détaillé de l'état de l'instrument) et surtout un préaccord du piano. Ce dernier permettra de bien vérifier la tenue des 220 chevilles et de diagnostiquer d'éventuels décollements du chevalet ou une perte de charge de la table d'harmonie. Voir la rubrique "Contrôle Technique" pour le piano. Il vous donnera les arguments pour décider et au besoin de vous conseiller un prix d'achat ou de vente. C'est le véritable diagnostic pour s'assurer du bon état d'un piano d'occasion qui vous évitera un mauvais instrument et investissement. Coût du contrôle technique : 45€ et coût du préaccord : 50€ (déplacement en sus suivant distance). 
    • Plus simple, le contrôle visuel à 23€ (sans démontage des parties mécaniques) vous donnera déjà un avis concret sur l'état du piano. Cependant un simple contrôle visuel ne garantit en aucun cas les mauvaises surprises qu'il pourrait y avoir lors de l'accord de l'instrument. Dans ce dernier cas, il serait quand même dommage que vous achetiez un piano entre particuliers, payez un déménagement et qu'au bout du compte le piano ne soit pas accordable.... Bingo!!! Vous vous imaginez faire annuler la vente (à condition que le vendeur soit d'accord, car il est en droit de demander une expertise), repayer un déménagement pour renvoyer le piano chez son vendeur et j'en passe?     
 
    • Un technicien est également tout à fait en droit de prendre une commission pour le service qu'il apporte dans la vente d'un piano entre particuliers. Cette commission facturée est de l'ordre de 5% de la valeur de vente net prend en compte l'aide apportée à la vente d'un piano (temps passé) et l'engagement par écrit de sa responsabilité professionnelle dans une transaction (ex: sites Internet de ventes aux enchères ou petites annonces dans les journaux). 
 
    • Un piano de plus de 70 ans n'a pas vraiment de valeur marchande (sauf si c'est une pièce rare ou marque de prestige) et ne devrait en principe être vendu que pour un prix symbolique (ne pas acheter sans restauration complète si vous voulez jouer du piano). Si c'est un piano qui a été entièrement réparé, demandez l'avis de votre accordeur. Je vous rappelle qu'à de très rares exceptions les pianos "cadre bois" ne sont plus des instruments de musique mais des pièces de musée ou de simples objets décoratifs.



QUELQUES REFERENCES ET MARQUES DE PIANOS POUR FAIRE UN BON CHOIX (liste non exhaustive) :
 
Cette liste est volontairement limitée aux pianos ayant 40 ans maximum (après 1970). Pour les pianos antérieurs, ne s'orienter uniquement que sur des pianos restaurés dans les règles de l'art (c'est vraiment un conseil d'ami).
 
Un chiffre à garder en tête : à moins de 1.000 euros,  il est difficile de trouver un bon piano d'occasion en état de jeu et de sonorité corrects. La fourchette moyenne pour un piano droit se situe entre 1.000 et 4.000 euros (ne pas oublier le coût du transport).
 
Un bon piano d'occasion entre 2500 et 4500 euros (Ex : Yamaha U1 ou U3) sera meilleur dans la majorité des cas à un piano neuf de même prix ayant pour origine une fabrication Chinoise, Taiwanaise ou Indonésienne.
Les choses évolueront certainement mais à ce jour cette constatation est sans appel.
En effet, lorsqu'un fabricant de pianos utilise une table d'harmonie en contreplaqué au lieu d'une table en Epicéa, vous pouvez être certain que le(s) modèle(s) en question est fabriqué avec comme principale considération de budget 'Le Prix' et qu'il laisse au second rang les aspects de qualité musicale et les performances de la mécanique.
Vous imaginez comment pourrait sonner un violon réalisé en contreplaqué? Alors un piano...
 
  
Marques et modèles conseillés :
 
  • PLEYEL (en particulier ceux fabriqués par SCHIMMEL en Allemagne à partir de 1971, numéro de série à partir de : 211400) ainsi que ceux fabriqués les dernières années à La Manufacture Française de piano à Alès (droit P118, P124, P131, Romantica,  queue Modèles : P170, P190)
  • SCHIMMEL, les 112, 116, 118, 120, 130 (les références donnent souvent la taille du piano en hauteur).
  • SAUTER, les 120 et 130
  • STEINGRAEBER & SÖHNE, 
  • SEILER, 
  • GROTRIAN STEINWEG
  • HOFFMANN, FEURICH, EUTERPE, ceux fabriqués à LANGLAU (de 1980 à 1992) sont de loin mes préférés (comme pour une très grande majorité de mes confrères),
  • BLÜTHNER
  • FÖRSTER 
  • IBACH (dans mes préférés) 
  • IRMLER
  • VOGEL
  • SEILER                      
  • C. BECHSTEIN (dans mes préférés)
  • STEINWAY & SONS
  • BOSENDORFER
  • WILH. STEINBERG 
  • FAZIOLI (uniquement en piano à queue)
  • KAWAI, numéro supérieur à 800.000 (1976) 1.21m à 1.32m
  • BOSTON, 
  • MASSON & HAMLIN
  • YAMAHA, les droits U1, U2 et U3, les queue C3, C5 et C7 qui sont dans leur ensemble des références mondiales de qualité et de pérennité.
 
Le numéro de série donne une indication sur l'année de sortie d'usine du piano. Il existe différentes versions des modèles droits : Yamaha U1 (1.21m), U2 (1.26m) et U3 (1.31m). Vous devrez quand même inspecter et essayer chaque piano pour vérifier la qualité de sa sonorité et de son toucher.
Ces modèles de pianos utilisent une table d'harmonie en épicéa massif.
 

ATTENTION !

De nombreux pianos Yamaha U1, U2, U3, C3, C5 et C7 d’occasion sont des instruments reconditionnés en Chine, Vietnam, République Tchèque, Angleterre, Italie ou au Japon. Vendu moitié prix du neuf, il est conseillé de les faire inspecter par un technicien accordeur avant achat. Nous avons déjà connu cette mode dans les années 70 et 80 avec les pianos anglais. Par exemple, le modèle de piano droit Yamaha U2 n'a jamais été importé pour être vendu neuf en France, donc si vous le trouvez à vendre d'occasion, c'est obligatoirement un modèle d'importation.
Cependant, certaines séries sont excellentes et représentent un très bon investissement.
Ceux avec un numéro de série entre 1.943.000 (1975) et 3.832.000 (1985)  représentent une décade d'excellence pour Yamaha. 
D'une façon générale, évitez les annonces de type 

Yamaha U1 Noir ou Blanc + siège + livraison + garantie 10 ans (pro) à 3.000 / 3.500 euros. 

Ou : RESTAURATION TOTALE, LAQUE BLANCHE NEUVE (3800€) OU NOIRE (3500€), 

Ou / BEAU PIANO YAMAHA U1 NOIR OU BLANC (PRO) 3302 euros

GARANTIE DE 10 ANS P&MO, LIVRAISON+ACCORD+BANQUETTE GRATUITS, POSSIBILITÉ INSTALLATION SYSTÈME SILENT, JE PEUX VOUS LIVRER LE PIANO POUR ESSAI, SI LE PIANO VOUS PLAIT VOUS LE GARDEZ S'IL NE VOUS CONVIENT PAS JE LE REPRENDS SANS FRAIS AUCUN
PHOTOS COMPLÉMENTAIRES SUR DEMANDE
C'est trop beau pour être vrai et vous aurez très certainement affaire à un piano reconditionné sans grande qualité sonore mais avec un meuble impeccable...

Préférez des pianos d'occasion qui ont été testés et sélectionnés par votre vendeur ou mieux encore par un technicien accordeur de confiance.
 
INFO CORDES : de nombreux pianos Yamaha droits ou à queue d'occasion ont des cordes filées de basses qui ne sonnent plus très bien après 10 à 30 ans de service. Il est préférable d'en faire poser des neuves. Le gain est non négligeable pour le son.
 
Pour info, j'ai moi-même un piano droit Yamaha acheté neuf en 1977. Il est toujours en excellent état, mais il n'y a pas de secrets, il a été entretenu régulièrement chaque année. Yamaha est une marque de piano très respectable et la qualité de ses pianos fabriqués au Japon dans l'usine de Hamamatsu en est la preuve. Très grande qualité et fiabilité.
 

POUR L'ETUDE ET L'APPRENTISSAGE (pianos droits) :
 
ENTRE ASSEZ BIEN ET BIEN (préférez les hauts de gamme de ces marques) :
 
  • Production ex RDA: ZIMMERMAN, HUPFELD STEINMANN..... 1981/1989 : faire contrôler l'état du mécanisme
  • Pianos Français : ERARD, GAVEAU, RAMEAU (de préférence à partir du numéro 43.000 (1990). Attention cependant à vérifier l'état des chevalets (nombreux problèmes de décollements dans les aigus avant le N° de série 43.000) ainsi que le pivotage des axes de marteaux. Très bons pianos à partir du numéro de série 58.000 (avec des mécaniques Renner à partir de 1999).
  • Pianos américains : BALDWIN
 
BIEN :

  • Pianos Européens : FAZER, PETROF, HELLAS, RIPPEN, SCHERER, FURSTEIN, SILVER, KEMBLE.
  • Piano Japonais : TOYO NA-116, Apollo 130
  • Piano Chinois : Wendl & lung uniquement à partir du numéro de série 20.000 (droit, Modèle 122) avec cependant pas assez de recul pour l'évolution de ses matériaux dans les 20 prochaines années.
  • Pianos Coréen (ceux fabriqués uniquement en Corée dans les années 1980 à 1990) YOUNG-CHANG (U-121, E-118 (un classique dans les 1.500€ / 2.000€), SAMICK (SU-118, 118-SP, JS-115, SU-127SP), J.DRAYER, SOJIN (RS-21, un bon piano dans les 1.000€), HYUNDAI
 

EXCELLENT :
 
  • Pianos droits Japonais : YAMAHA, LU, MJ, P, U, SU, KAWAI, CE 7, 8 et 11, CX, KX, K? K200 / K 300 (nouvelle série particulièrement bien réussie),
  • Pianos Italiens : SCHULZE POLLEMANN
  • Pianos Français : PLEYEL (droit Modèles : P118, P124, P131, Romantica) 


Eviter les pianos pas chers polonais, russes ou chinois ainsi que les vieux pianos anglais.
Nombreuses marques chinoises empruntent des noms à consonance allemande ou anglo-saxonne pour vendre avec une image de qualité.

En vrac, quelques marques, parmi tant d'autres, de pianos produits en Chine :

Asahi, Atlas, Aurora, Karl Beyer, Boersi, Brodmann, Buas, Julius Drayer, Carl Ebel, Eckström, Eterna, Falcone, Feleohe, Hailun, Hansen, Holstein, Goodway, Hartmann, Heilmann, Heinberg, Heinemann, Hobart & Cable, Hohner, Keilberg, Kelmann, Kieffer, Nordiska, Irmbach, Marschall, May Berlin, Moon & Sons, Otto Meister, Moutrie, Neuman, Pearl-River, Prince, Princess, Ravell, Richter, Ritmüller, Sandner, Schulmann, Schumann, Sejung, Silverstein, Strauss, George Steck, Summiter, Waldstein, Wendel & Lung (ok à partir du N° 20.000), Wisdom, Yaharin...


Exemple le plus récent de l'amalgame qui puisse être fait par un client entre la réputée marque (ancienne) Allemande Feurich, le fabricant Chinois Hailun et la marque Autrichinoise Wendl & Lung :

Un grand merci à nos amis Belges pour leur courage dans le but d'éclairer les consommateurs!

Personnellement, je n'ai pas pu tester tous les modèles de pianos de toutes les marques du monde. Pour exemple, il existe plus de 200 fabriques de pianos en Chine pour plus de 60 millions de pianistes (la population de la France au piano).
Alors, le jour où un de ces pianos me satisfera, je ne manquerai pas de le rajouter à ma liste sans aucune distinction d'origine.

Dernier point et non le moindre €$£ : certains marchands font plus de profitabilité (marge) en vendant des pianos neufs Chinois ou d'occasions Japonais plutôt que des pianos neufs de marques Allemandes ou Japonaises.
  

 
FACTURE DU PIANO AUJOURD'HUI : qui fabrique quoi et où? (mise à jour en mai 2013)
 
Avec mes remerciements à Monsieur Bernard Désormières, magazine « PIANISTE» qui m'autorise à diffuser ses informations sur mon site Internet.
 
Il est de plus en plus difficile de savoir où est fabriqué tel piano, et de connaître la provenance de ses composants et sous ensembles.
La valse des marques changeant de propriétaires y est pour beaucoup. Certains pianos portant une marque autrefois prestigieuse peuvent n'être que des pianos d'entrée de gamme produits en Chine ... 
Le regroupement sous la même marque de séries de pianos d'origine différentes, permettant de couvrir un très large segment de clientèle, contribue également à ce flou. Les importateurs peuvent changer pour une marque donnée...
Certaines marques sont distribuées directement, sans importateur (ex : Schimmel)
 
 
La liste ci-dessous, contient déjà de nombreuses informations, sans respect de l'ordre alphabétique ...
 
Bechstein : Allemagne Seifenhennsdorf (ex usine Zimmermann) ; usine Bechstein Europe à Hradec Kralove (République tchèque) dans les anciennes usines Bohemia.
C.Bechstein, Bechstein, Bechstein Academy (disparue en Avril 2013), Hoffmann Tradition, Hoffmann Vision,
Zimmermann, Euterpe, (Blondel, Bohemia en sous-traitance pour Hanlet, actuellement terminée), Notez que Zimmermann réapparait sur le marché en Avril 2013 avec une production chinoise par Hailun, et un numéro de contrôle de Bechstein ...
 
Blüthner : Allemagne Leipzig.
Blüthner, Haessler, Rönisch (actuellement très similaire à Haessler) , Irmler Professionnal, Irmler Studio, Irmler
Supreme edition Art Design (design)
 
Bord : Hamm, Music Leader ...
 
Bösendorfer Tradition. Propriété de Yamaha ; Toujours produit en Autriche: nouveaux modèles dimensionnels (120,155 ...), gamme en évolution technique avec l'empreinte Yamaha, tout en préservant l'identité de cette marque. Usine dirigée par Mr Kemble.
 
Brodmann (différentes origines selon modèles, direction par anciens patrons de Bösendorfer) Production asiatique mais aussi en sous-traitance en Europe ...
 
Chavanne : Toulouse (soit import Chine, certains modèles véritablement français avec Ciresa Renner ... (Vente directe sans revendeurs)
 
Colmann Chine. Certains modèles optimisés par Macary (récemment décédé) ; Saico Euroclaviers en a été
l'importateur
 
Doutreligne Marque de Maene (Belgique) Concerne plutôt le nord de la France; ''assemblage''
économiques et design original; vente en direct.
 
Estonia (Estonie Renner, Kluge; importateur en Belgique)
 
Fazioli Italie Depuis 1981. Importé par Hamm
 
Feurich : Wendl & Lung, Ibach, Paullelo Les Maîtres du piano; Pianos modernes de conception, mais rien de commun avec les anciens pianos de Langlau.
Feurich 115 Première sur plans Ibach ; Nouvelle production de modèles 100% allemands en projet dans une nouvelle usine près de Cologne. Quelques rares modèlesfabriqués l'an passé à Gunzenhausen .

Forster Allemagne (Lobau) Tradition

Gary Pons (à Montpellier, meubles de pianos design Plexart, sur des bases instrumentales Samick ou Seiler)

George STECK Chine (Sejung) ; importé par Hanlet
 
Grotrian-Steinweg Haute Tradition allemande. Accès à la marque par modèle droit Friedrich Studio ou Friedrich Grotrian
 
Hansen (Hamm )Asiatique
 
Hartmann (Marque de Milonga) Certains modèles de Pearl River
 
Kawai : Kawai (KX, K, GM, GE, RX, EX) Nouvelle série GX remplaçant RX en avril 2013, Shigeru Kawai (Queue
seulement), Hohner, Japon Indonésie selon les modèles
 
Masson & Hamlin USA Piano Disc; mécanique carbone Wessel Nickel & Gross; peu importé (Magne puis
Nebout)
 
Paulello Stephen Propres pianos de facture originale et artisanale, restauration, consultant Wendl & Lung / Feurich, Pleyel. Cordes réputées, nouvellement au catalogue chez Jahn (utilisées par Yamaha sur certains modèles)
 
Pearl River : Chine Un géant. Produit pour d'autres marques.
 
Gebr.Perzina : Production Chine depuis 2001 (Importé en Europe par Music Brokers)
 
Petrof : Petrof, Rosier, Weinbach, Scholze. Origine variant selon les marques
 
Pfeiffer (Terminé)
 
Pleyel : France; Design sonore Paulello sur modèle 204 ... Plus de pianos droits depuis trois ans. Seulement des queue et surtout du design 'chic' ; production très réduite.
 
Samick : Corée, Indonésie, USA. Groupe propriétaire de Seiler... (Julius Drayer importé par
Hanlet)
 
Sauter : Allemagne Tradition Modèles design by Peter Marly
 
Seiler : Seiler (allemand), Eduard Seiler (mixte Allemagne Corée), Johannes Seiler (asiatique Corée Indonésie), :
Propriété de Samick Importé par Hanlet (Novasound); à Kitzingen depuis 1956 seulement
 
Schimmel : Schimmel Konzert, Schimmel Klasssic, Schimmel lnternational, Wilhelm Schimmel (nouvelles series depuis printemps 2013) ; (marques abandonnées au printemps 2013 : May Berlin, Vogel)
 
Schulze & PolmannItalie; certains composants allemands: beaux meubles
 
Wilh. Steinberg : trois series (IQ, AC, P) du 100% allemand à l'assemblage asiatique et composants
européens. Tables d'harmonie Strunz sur P . Importé par Hanlet
 
Steingraeber & Sohne Allemand, quasi artisanal Grande tradition. Collabo ration avec Chinois Pearl Riverpour certaines marques du marché chinois (Kayserburg)
 
Steinway Family : Steinway & Sons (production Hambourg; la production de New York n'est pas importée en France) et aussi selon conception et principes spécifiques Steinway: Boston (fabrication Kawai), Essex (fabrication Young Chang ou autre). La nouvelle est tombée le 2 juillet 2013 : la célèbre marque de pianos fondée à New York en 1853, a été cédée à un fonds d'investissements, Kahlberg & Cie, pour 438 millions de dollars (environ 336 millions d'euros). Faut-il y voir une relance ou la fin programmée des pianos Steinway? 
 
Toyo Japon
 
Weinbach : marque appartenant au tchèque Petrof depuis 1985 ; production chinoise depuis 2008
 
Yamaha : Japon, Indonésie, Chine. Sous une même marque, niveaux de qualité très différents :
droits: b1, b2, b3, P, ...U, VUS, SE122 132, SU7
Queues: Gbl, GC1, GC2 , C3 Studio, ( CXA, CX, 54, 56, CF 4, CF6 ,CFX ,CFIIIS )
 
Kemble Yamaha Indonésie: plus anglais depuis près de 3 ans
 
Young ChangCorée, Chine. Autres marques: Weber, Ritmüller, Pramberger
 

Réseaux, avec marques maison côtoyant de ''vraies'' marques !

Milonga : (Hartmann ....)
 
Music Leader : (Bord ...)
 
International Piano : (occasions Yamaha hors import par Yamaha France ..... )
 
Les Maîtres du Piano : Marque interne Keilberg (parfois de provenance Pearl River ou toute autre, de différentes origines)
 
EuroConcert : (marques internes Obermann & Sohn, Sevigny, Wildenheim, Roffenstein ...)
 
 
Importateurs principaux en France (non exhaustif) 
 
HANLET : Steinway & Sons family (avec Boston et Essex), Seiler (Seiler, Eduard Seiler, Johannes Seiler) , Samick, Wilh.Steinberg (IQ, AC, P), George Steck, Julius Drayer (Samick) ... 
Marques maison: Bohémia, Blondel, Schaefer, Hanlet ..
Nouvelle structrure NOVASOUND depuis 2012
 
SAICO EUROCLAVIERS : Petrof, Sauter, Bechstein , Young Chang, Marque maison: Heinemann? (chinois),
Choiseul
 
Pianos Hamm : Fazioli, Grotrian-Steinweg, Marques maison: Bord, Hansen,
 
HOHNER France : Kawai, Hohner
 
Piano Center : Marque maison: Kieffer. Monsieur Gombault est décédé en 2012.
 
YAMAHA France : Yamaha, Bosendorfer, Kemble, Eterna
 
IMF CRESCENDO : (Daniel Renaud) Show room près de Chateauroux : Blüthner, Steingraeber & Sohne,
Waldstein, Neumann, Louis Denesle, Julius Feurich (en 2008 ...)
 
 
NOUVEAU LABEL allemand CREEEN 2013
BVK (Bundes Verband Klavier) ; 
 
Adhérents pour ce label : Blüthner, Sauter, August Forster, Grotrian-Steinweg, Schimmel
N'ont pas accepté d'être concernés: Steinway & Sons, Bechstein, Seiler, Wilh. Steinberg,
Ce label indique si le piano peut être considéré comme allemand, ou simplement européen (made in Europe, comme Wilhelm Schimmel, qui est produit en Pologne, avec de nombreux composants asiatiques ...)



ON VOUS DONNE UN PIANO ...
 
C'est votre jour de chance, quelqu'un vous donne un piano, parce qu'il déménage ou qu'il ne s'en sert plus...
Vous rêviez de vous mettre au piano, ou de faire commencer vos enfants et vous vous dites que l'occasion est bien tombée !
 
Avant de vous lancer tête baissée (comme l'ont fait bon nombre de malchanceux) sachez que transporter un piano est coûteux et que le faire soi-même est extrêmement risqué et je vous le déconseille vivement (accidents nombreux). Une fois qu'il est chez vous il risque d'y rester un moment car l'opération inverse est tout aussi coûteuse... il faut donc que l'instrument en vaille la peine.


Il faut prendre un certain nombre de précautions!
 
  • Se renseigner sur la marque du piano, son âge ou sinon son numéro de série.
 
  • Se renseigner sur son utilisation et surtout son entretien.
 
  • Se renseigner précisément sur l'endroit où se trouve le piano à débarrasser (étage, largeur de l'escalier, accessibilité de la rue, etc).
  
Avec ces informations vous aurez déjà quelques éléments pour vous aider à décider
(+) vaut le coup (=) peut-être (-) évitez
 
  • Le piano a moins de 30 ans (+) mais attention méfiez vous des pianos chinois (souvent avec des noms à consonance Allemande), polonais, anglais, ou russes car même neufs certains avaient de gros problèmes de fiabilité. S'il est entretenu régulièrement, en principe vous êtes tranquille.
 
  • Le piano a plus de 30 ans (=)
 
  • Le piano a près de 100 ans (-) Quoi que vous fassiez, il est sûrement en fin de vie.
 
  • Le piano est vieux mais a été entièrement refait il y a 10 ou 20 ans (=) les réparations ont elles été bien faites et sont elles suffisantes pour garantir le bon fonctionnement du piano ?
 
  • Le piano n'a jamais été accordé (=) attention aux frais de remise en état et à la perte de qualité sonore que cela implique sans compter les risques de casse de cordes.
 
  • Fuyez les pianos qui ont des notes qui sonnent comme un Klaxon, ce sont des pianos qui ne peuvent plus être accordés.
 
  • Sauf à de très rares exceptions, les pianos "cadre bois"ou avec ''mécanique à baïonnettes'' (Mécanique ancienne de piano droit dont les étouffoirs était fixés au dessus des marteaux et reliés aux chevalets par des tiges en fer appelées "baïonnettes"), ne sont plus vraiment des instruments de musique mais des pièces de musée ou de simples objets décoratifs.
 
  
 
Piano avec mécanique à baïonnettes. Remarquez les petites tiges métalliques verticales qu'on appelle 'baïonnettes' qui sont devant la mécanique sur 3/4 de la longueur en partant de la gauche vers la droite. La production de ce type de mécanique s'est arrêtée aux environs de 1918.



 
Mécanique de piano droit contemporaine (sans baïonnettes). Plus facile d'accès pour le technicien et beaucoup plus fiable mécaniquement.
 
 

  
Exemple de piano avec cadre bois. Remarquez l'absence de cadre métallique. Ce piano a été très bien restauré et reste un des rares exemples à encore bien fonctionner. 
 
 
  
Exemple de piano avec cadre en fonte pleine (en couleur dorée). Piano en cours de fabrication avant assemblage du meuble.
 
 


 
Autre exemple de piano sur chaîne de fabrication avec cadre en fonte pleine. Il existe également sur des pianos plus anciens des cadres métalliques qui ne sont pas en fonte, d'autres qui sont autoporteurs, etc.
 
 
 
CONCERNANT LE TRANSPORT :
 
  • Chaque étage coûte cher car il faut mobiliser du personnel qualifié et du matériel de manutention adéquate (de 250 kg à plus de 700 kg à monter ou descendre).
 

  • Si l'escalier est trop étroit le piano devra passer par la fenêtre avec un surcoût très élevé (minimum 600€) (location d'un Manitou ou d'une grue).

  • Le prix de la prise en charge dépend du kilométrage à faire.
 
  • Si le piano rentre dans l'ascenseur, il n'y a pas de frais d'étage mais il faudra quand même le renverser sur un flanc.
 
  • Plusieurs marches = 1 étage
 
Dans tous les cas, je ne saurais trop vous conseiller de demander l'avis de votre technicien accordeur avant d'accepter ou non un don. Je suis allé trop souvent chez des gens qui ont dépensé plusieurs centaines d'euro pour faire déplacer un piano qu'on leur donnait alors que l'instrument était inutilisable...
 
Prenez un maximum d'informations et téléphonez à votre accordeur. Faites le venir sur place pour qu'il vous donne son avis et vous fasse un devis si l'instrument a besoin de réparations. Avec le devis du transporteur, vous aurez tous les éléments pour décider. En générale, ça calme bien!
Vous pouvez également solliciter votre ou future professeur de piano qui connaît bien un technicien piano de confiance pour vous accompagner.
 
Le déplacement d'un technicien coûte moins de 50€ et c'est toujours plus rentable que de payer 200€ à 500€ de transport (sans complications) pour un instrument qui est complètement fichu ou qui aurait besoin de 1000€ de travaux pour fonctionner...
 
Ne rêvez pas, dans 80% des cas les pianos donnés n'ont aucune valeur et coûtent très cher à réparer et à entretenir...
 
 
DUREE DE VIE D'UN PIANO :
 
Un piano moderne fabriqué avec des matériaux de qualité a une durée de vie proche d'une centaine d'années. Les matériaux employés sont plus stables qu'auparavant et les méthodes de production permettent une plus grande qualité d'assemblage et une plus grande régularité de qualité.
 
Les pianos plus anciens ont une durée de vie plus variable et certaines séries et marques s'en sortent mieux que d'autres. C'est la qualité des bois et feutres employés qui détermine la fiabilité de l'instrument. Il est fortement conseillé d'éviter les pianos à bas coûts.
 
Par exemple, le sommier, (ou sont enfoncées les chevilles d'accord) pièce essentielle à la tenue d'accord, était réalisé autrefois en bois massif. Suivant la qualité de ce bois, son mode de séchage, il peut fendre et rendre le piano inaccordable. Aujourd'hui il est réalisé en multiplis (couches de bois d'espèces différentes contrecollées) qui ne fend pas et s'use plus lentement.
Voir photo ci-dessous :
 

 
  
En période de guerre ou après-guerre, ou autres périodes de pénuries, on employait les seuls matériaux disponibles ou ceux qui s'en rapprochaient le plus et le résultat était bien différent en termes de qualité et de fiabilité.
 
On ne peut dissocier durée de vie et entretien. En effet, si la qualité de fabrication des pianos y est pour beaucoup dans la durée de vie de l'instrument, c'est l'entretien qui fera toute la différence. Un instrument accordé tous les ans, et réglé périodiquement durera beaucoup plus longtemps qu'un piano qui ne voit un accordeur que tous les cinq ans. En plus le premier conservera sa sonorité d'origine longtemps alors que l'autre la perdra très vite...
 
De plus un piano n'est très fiable que dans un environnement stable en hygrométrie, ni trop humide, ni trop sec.
Enfin, il faut tout de même savoir que les garnitures en feutre ne sont pas inusables et qu'il faut au moins changer périodiquement les feutres de clavier et les têtes de marteaux, quel que soit le piano.
 
 
EXEMPLE DE REPARATION :
 
Le piano a beau être l'instrument le plus fiable qui soit, il comporte quand même des pièces qui s'usent et nécessite d'être entretenu pour garder ses qualités d'origine.
 
En effet j'entends souvent de la part de certains clients disposant de pianos qui ont quelques années de bons et loyaux services me dire : "Oh vous savez, mon piano n'est pas très bon" ou "Il est un peu trop vieux". Or souvent, leur piano est récent (pour un piano) et n'est pas plus mauvais qu'un autre...
 
Pourtant, oui, le toucher de leur piano est inégal, ne permet pas de faire correctement les nuances, accroche un peu... et le son est étouffé, sans finesse, certaines notes sont fortes, d'autres moins, et la mécanique fait du bruit...
C'est le signe d'un besoin d'entretien évident !
 
Regardons en détail ce que nous pouvons faire.
 
Notre exemple est celui d'une cliente qui possède et utilise toujours son piano d'enfance, déjà acheté d'occasion à l'époque... La dame a un bon niveau et on voit bien que le piano a servi ! Bref notre « patient » est un piano Diezer (marque Marseillaise) de 1935 qui avant tout, tient l'accord, et fonctionne correctement.
 
Si tel n'avait pas été le cas, il s'agirait de réparations lourdes ce qui ne fait pas l'objet de cet article. Nous partons d'un piano sain qu'il faut remettre à niveau pour lui rendre dans la mesure du possible son état d'origine.
 
S'agissant d'un piano de 1935 dans son jus, nous partons tout de même avec un handicap mais nous arriverons à l'améliorer, sans toutefois évidement pouvoir l'amener aux standards actuels. Aussi je dis bien à ma cliente que cette cure de jeunesse ne lui rendra pas un piano neuf...
 
Comment allons nous pouvoir l'améliorer?
 
Un piano, je vous le rappelle, ce sont trois éléments :
 
  • Le meuble (dans notre cas, il est en état moyen mais la cliente n'y porte que peu d'intérêt et un traitement à base d'huile de lin pourra l'améliorer facilement).
 
  • La structure harmonique ou lutherie. Dans notre exemple elle est saine et le piano tient l'accord. Quelques cordes cassées sont à remplacer mais rien d'anormal pour un piano de cet âge.
 
  • La mécanique et le clavier présentent des signes d'usure évidente et c'est sur ces éléments que nous allons travailler.
 
 
Remise en état de la mécanique :
 

 
A première vue cette mécanique a l’air en bon état mais si on y regarde de plus près …
 


 
Les marteaux par exemple, sont très marqués et tout plats … Ils étouffent les cordes en les frappant, d’où le son peu agréable de notre piano.
Etant donné l’âge de l’instrument, nous allons les remplacer.
 
 
Nous les démontons et les expédions chez un spécialiste où ils seront refeutrés avec la même qualité de feutre qu’à l’origine.
 
 
 
Ensuite, on va nettoyer la mécanique, la réviser, c’est à dire vérifier que tout est bien vissé, que les différents axes et pivots ne sont pas grippés ou au contraire avec trop de jeu.
   
On va également remettre toutes les pièces dans leur alignement d’origine et optimal. Sur certaines mécaniques fragiles, cela peut être très long !!! Ce ne sera pas le cas pour notre Diezer.
 
 
Puis on va graphiter :
 

 

En fait on va lubrifier toutes les parties de la mécanique qui subissent un frottement à l’aide de graphite. C’est un lubrifiant sec qui dure dans le temps et ne fait pas travailler le bois. Il s’applique au pinceau et requiert beaucoup d’habitude et de doigté. Si on en met à côté, on fait une grosse tache noire et c’est impossible à enlever !
 

Pour la mécanique on a fini pour l’instant et on va s’attaquer au clavier.
 
 
Dans notre exemple le clavier ivoire du piano était tout abîmé, ébréché et creusé… La sensation au toucher était très désagréable. Nous optons pour le remplacement par un beau clavier en ivorite (matière plastique) du plus bel effet et très confortable.
Avant cela nous avons remplacé tous les feutres de guidage des touches (en rouge sur la photo) et blanchi les bois de clavier.
Une fois le revêtement remplacé, place à la finition et au nettoyage : on nettoie la colle et surtout les traces d’utilisation sur les flancs de touche… ce n’est pas du luxe !
 
 
Avant…
  
 
 
Après !
 

Le châssis de clavier qui maintient les touches est aussi complètement nettoyé et regarni de feutres neufs. On élimine toute trace d’œufs de parasites qui adorent se nicher sous les touches. On obtiendra aussi grâce à ces feutres neufs un toucher et des réglages plus précis.
 
L’exemple en images avec le regarnissage de la traverse arrière du châssis.
Les « mouches » petits feutres ronds sont eux aussi tout neufs.
 


  
La fin des travaux approche. Les marteaux reviennent du spécialiste et nous les remontons dans la mécanique.
 

  
La mécanique et le clavier sont refaits à neuf et s’en suivent de longues heures de réglage fin et d’harmonisation (travail du son en agissant sur les marteaux)
 

Et le résultat est là. Le piano est agréable à jouer et le son est plus rond dans les graves et beaucoup plus précis dans les aigus. Et cela va s’améliorer dans quelques semaines quand le feutre des marteaux se sera « fait ».
 
Il aura fallu en tout pour ce piano près de 30 heures de travail sur cet exemple, en grande partie à cause de son âge avancé. Mais le résultat est intéressant et ce piano continuera encore plusieurs dizaines d’années à rendre service à sa propriétaire et à ses petits enfants qui viennent de débuter le piano.
 
N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations et pour faire faire un devis pour votre piano.
 
 
Remerciements à mon confrère Sébastien Briand de Nice (06) pour son aide à l'établissement de ce dossier sur les pianos d'occasion (membre d'Europiano France).
 
Vous pouvez visitez son site internet  en cliquant sur le lien suivant : http://www.kyol.fr/
 
Un autre site d'une consoeur Parisienne avec également de très bons conseils :
 
  


En complément de ce dossier, je vous conseille l’excellent guide d’achat du piano (6 ème édition) intitulé ‘Voyage au cœur du piano’ écrit par mon confrère Michel REVERSE, Expert près de la Cour d’Appel de Bordeaux.
 
Vous y trouverez de nombreuses informations qui vous aideront à faire le meilleur investissement possible pour vos enfants ou / et pour vous-même.
Ci-dessous quelques sujets traités dans le livre :
 
  • Lettre ouverte aux parents des futurs pianistes
  • Tordons le cou à quelques idées reçues
  • Se poser les bonnes questions :
  • Quel type de piano choisir ?
  • Le piano pour qui et pour quoi 
  • Qu’est-ce qu’un piano d’étude ?
  • Piano classique ou piano numérique ?
  • Pianos silencieux
  • Piano neuf ou piano d’occasion ?
  • Choisir un piano avec le professeur ?
  • Budget et financement
  • D’où viennent les différences de prix ?
  • Le meilleur prix
  • Où acheter ?
  • Les modes d’acquisition
  • Sélectionner l’instrument idéal
 
Vous pouvez commander le livre directement auprès du bureau de l’association des accordeurs et réparateurs de pianos ‘Europiano France’ à Le Mans (prix : 13€ + port).

Email : pianoafarp@yahoo.fr  Tel : 02 43 43 03 81 Madame Marie ARMAN

 
Je vous conseille également l'achat de la revue PIANO n° 25 de 2011-2012 (Piotr Anderszewski - Liszt et la transcription - Le marché du piano) dans laquelle vous trouverez trois chapitres intéressants :


1) Choisir son premier piano : acoustique ou numérique?
2) Connaître son piano, quelques notions de base.
3) Prenez soin de votre piano.
 
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint